•   Lorsqu'on parle d'archéologie, combien de personnes penseraient à ce vaste territoire qu'est la Chine ? Pas grand monde, il est tellement plus naturel de se tourner vers l'Egypte ou la Grèce, pourtant, le pays regorge d'histoires... Attention, cet article peut être déroutant pour les non initiés, mais essayons d'aller au plus simple ! N'oubliez pas de cliquer sur les liens externes, il parait que j'ai fait une recherche iconographique.

    La Chine Néolithique 5000-2000 avant notre ère

      La Chine ancienne s'étend du Néolithique à la dynastie des Han (206-220), mais nous traiterons, ici, seulement de l'époque la plus ancienne, bien avant les premières dynasties, que ce soit les mythiques Xia ou les Shang. Tout d'abord, reprenons rapidement la géographie. Le territoire est découpé par des chaînes montagneuse à l'ouest, le fleuve Jaune (Huang He) au nord et le fleuve Bleu (Chang Jiang Jangzhi) au sud. Les principales aires géographiques se trouvent entre la Vallée moyenne du fleuve Jaune, qui traverse plusieurs provinces, et la plaine du fleuve Bleu. Il est simple de retenir le nom de ces régions qui fonctionnent par paires : Hebei, Henan, Shanxi, Shandong, Hubei, Hunan, Sichuan, Shaanxi et Liaoning (nord).

    He = fleuve
    Bei = nord
    Nan = sud
    Hu = lac
    Xi = ouest
    Dong = est
    Shan = montagne


      Le domaine archéologique s’ouvre sur la période néolithique, de 5000 à 2000 av. J.-C. avec des jades et des céramiques, se poursuit avec des bronzes des dynasties Shang et Zhou, œuvres majeures auxquelles il convient d’ajouter d’importantes collections, sont des éléments de harnachement et de charrerie, de miroirs et d’agrafes en bronze ainsi que de monnaies et de laques. Il y a plusieurs cultures en parallèle dans le bassin moyen du fleuve Jaune et sur le littoral.

     

    Lire la suite...


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique