• L'hiver et ses mystères

       Bonjour les Eklablogueurs ! Nous sommes déjà en décembre, le temps passe si vite. Que raconter dans ce carnet ? Mes cours se déroulent bien, ils sont toujours aussi passionnants, parfois compliqués (l'archéologie orientale risque de faire mal). Je découvre peu à peu la capitale, la région et ses musées (coucou Saint-Germain-en-Laye !). En effet, j'ai des travaux dirigés devant les œuvres à l'intérieur, le groupe d'étudiants assis devant un bout de bois, oui. De plus, j'ai eu l'occasion de couvrir l'événement « Les jeunes ont la parole », appartenant au journal Louvr'Boîte, sur les réseaux sociaux pour le Louvre ! J'en suis heureuse donc voici une photographie de mon badge avant d'avoir joué sur le compte officiel *big smile*.

    L'hiver et ses mystères


       D'ailleurs, grande première, j'ai pu voir une comédie musicale ! Celui de Jésus de Nazareth à Jérusalem, très beau. Et pour terminer un sublime film, une adaptation du livre Au revoir là-haut, je vous le conseille fortement s'il est encore projeté dans vos salle ! ♥ Enfin, les vacances arrivent, je n'en ai pas eu depuis cet été, de ce fait, je ne suis toujours pas redescendue dans le Var. Mes chats me manquent.
       Sur ce, baci a tutti e tanti auguri ! ♥


    2 commentaires
  • Réalité sylvestre - Contes septentrionaux
       Je vous présente le deuxième texte, ou plus précisément le deuxième incipit, des Contes septentrionaux, et cette fois-ci il sera plus long. L'histoire a débuté il y a deux ans, mais ne sort qu'aujourd'hui en prenant une nouvelle tournure plus dramatique.

        La lumière se reflétait sur la surface chatoyante de l'eau. On pouvait y apercevoir les pétales écarlates parsemés par la brise légère du printemps. Le ciel se couvrit de son manteau pourpre, peu à peu la fraîcheur s'installait dans la vallée.
       Andrea, le jeune renardeau, décida de sortir de son terrier afin d'explorer le monde coloré qui était enfin à sa portée. Ses petites pattes rousses se posèrent sur le sol encore humide, il entendait le bruissement des feuilles du chêne qui surplombait sa demeure, c'était un véritable petit tableau nocturne idyllique. Le renardeau s'enfonça peu à peu dans la forêt, découvrant mille et une sensations qui n'existaient pas dans le terrier en compagnie de sa mère. Pourquoi ne pouvait-il pas y sortir ? La forêt était si belle. La lune illuminait le sentier de fortune bordant le ruisseau étincelant, la lumière et l'obscurité jouaient inlassablement sous les yeux d'Andrea tandis qu'il continuait d'avancer.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •    Je vous présente un petit reportage de Télématin sur cette école de passionnés. Elle est récente, le tournage a débuté début octobre (il paraît que j'apparais un dixième de seconde pendant le cours d'archéologie de l'Inde), mais est arrivé sur nos écrans plus tardivement. Non, les sciences humaines ne sont pas mortes ou sans avenir, il y a beaucoup de travail à réaliser, mais dans nos sociétés actuelles nous avons tendance à les délaisser... Quelle mauvaise idée !


    votre commentaire
  • L'espace s'invite au Louvre

       Cela faisait longtemps qu'une création spatiale n'avait pas pointée le bout de son nez. Pour aujourd'hui l'aile de Flore, où se trouve le département des Arts graphiques, l'Ecole du Louvre et le C2RMF (avec leur accélérateur de particules !), côtoie un monde entre rêve et cauchemar, d'étranges corps célestes prennent place dans le ciel... Oui, la pointe que vous voyez à droite est bien la Tour Eiffel, devenue bien petite devant ce spectacle.
       Ceci est ce que je vois chaque matin en allant en cours, du moins le ciel est presque exclusivement gris, d'où ce photomontage, ce serait magnifique de voir un ciel pareil avec ces astres venus d'un autre monde !


    5 commentaires
  • Antique passé


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires